Librairie associative à Marseille

Librairie associative à Marseille

Afrique subsaharienne

PHILOSOPHIES AFRICAINES

KODJO.G SEVERINE

18 € - PRESENCE AFRICA - 18 mars 2013 -

Extrait de la préface de Souleymane Bachir Diagne - Columbia University, New York

Voici un livre témoin. Ce dont il témoigne en premier lieu c'est de ce fait qu'aujourd'hui le «philosopher en Afrique» ou plutôt à partir de l'Afrique est un champ en expansion. On n'en jugera pas seulement par les publications qui le manifestent mais également par les types d'ouvrages dits de référence qui en dessinent les contours. Ainsi le Ghanéen Kwasi Wiredu a-t-il réuni il y a quelques années toute une équipe de philosophes africains, dont une majorité d'enseignants dans des universités américaines, autour d'un volume faisant le point sur différentes thématiques, orientations, problématiques, du philosopher en Afrique mais aussi sur sa géographie et son histoire: A Companion to African Philosophy publié en 2004 par Blackwell est le titre de ce volume. On citera également «L'Encyclopédie de la pensée africaine», The Oxford Encyclopedia of African Thought publiée en 2010 sous la direction des Nigérians Abiola Irele et Biodun Jeyifo par Oxford University Press. Sans compter une multiplicité d'anthologies parmi lesquelles il faut sans doute signaler, pour son originalité, celle à paraître sous peu aux éditions Suny (State University of New York), sous la direction de Chike Jeffers, et intitulée Listening to Ourselves. A Multilingual Anthology of African Philosophy. Il s'agit d'un volume multilingue dans lequel sept philosophes africains proposent des réflexions dans les langues africaines qu'ils parlent avec en vis-à-vis une traduction en anglais, systématiquement assurée par un autre que l'auteur lui-même. Séverine Kodjo-Grandvaux a écrit Philosophies africaines en tenant en compte de l'importante littérature en anglais dans le domaine. Son livre témoigne qu'il est en effet impératif, aujourd'hui, de réunifier dans la réflexion les littératures séparées par les frontières linguistiques héritées de la colonisation, celle entre l'Afrique francophone et l'Afrique anglophone en particulier.
En second lieu et surtout, ce livre témoigne de ce qu'après la controverse de la «philosophie africaine» au singulier, il faut adapter aujourd'hui le discours à la réalité en mouvement des philosophies africaines, au pluriel. La critique de «la philosophie africaine» est celle d'une philosophie ethnique où souvent l'ethnie se retrouve, comme par glissement, enflée aux dimensions de l'ensemble du continent africain. Ainsi passe-t-on facilement du Bantu ou de l'Akan aux Africains en général. Il y a des philosophies africaines, nous dit Séverine Kodjo-Grandvaux, et ce n'est pas par la multiplication de philosophies nationales ou ethniques, mais parce que la philosophie africaine aujourd'hui vit de se «kaléidoscoper» en «des effets de miroir inépuisables». Au coeur de sa lecture du philosopher en Afrique se trouvent donc les notions du multiple, de la rencontre, du composé, de la profusion, en un mot de ce concept qui est au centre de la réflexion du philosophe camerounais Jean-Godefroy Bidima, très présent dans ce livre: la traversée.

Disponible
Partager  

Et aussi... Afrique subsaharienne

Nouveautés

Suivre

Transit Librairie

51 Bd de la Libération
13001 Marseille
France

Téléphone : 04 86 77 10 69

Courriel
contact@transit-librairie.org

Horaires
de Mardi à Samedi 
13h/19h

Pour recevoir le bulletin des nouveautés, abonnez-vous à notre newsletter

Mise à jour :mercredi 12 juin 2024 | Mentions légales | Plan du site | RSS 2.0