Étiqueté : Nationalisme

Paniques identitaires

Femmes en burkini suscitant des bagarres, cafés noyautés par des musulmans et « interdits aux femmes », viols effectués par cinquante individus musulmans à Francfort… Depuis quelques années, des informations inventées de toutes pièces ont pris de l’ampleur dans les grands médias, dans le but d’entretenir la peur d’un ennemi supposé menacer la nation et ses valeurs.

Les nouveaux rouges bruns

Le racisme qui vient
Comment décrire et penser le phénomène, aussi violent que symptomatique de notre époque, du passage d’un certain nombre d’intellectuels, agitateurs, journalistes de l’extrême gauche vers l’extrême droite ? C’est à quoi s’emploie Jean-Loup Amselle, qui, dans ce livre, actualise un tableau consternant dont Dieudonné et Soral ne sont que les noms les plus connus, et pense ce processus en ethnologue. Posant avec perspicacité cette question : qu’est-ce qu’un tel processus doit au regain de mode du primitivisme dû aux études post-coloniales ?

Ce livre entend montrer que ce phénomène des transfuges – transfuges qui vont de l’(extrême) gauche à l’(extrême) droite ou, plus simplement, sont de droite tout en tenant un discours prétendument de gauche – ne saurait être assimilé aux « non-conformistes » des années 1930 tels qu’en rendent compte certains auteurs. Certaines caractéristiques originales, apparues récemment, les distinguent en effet et leur donnent une touche nettement contemporaine.

1914 Repenser le nationalisme et la guerre

Repenser le nationalisme et la guerre est une priorité : annexion de la Crimée… conflit Chine-Japon… Mali, Syrie, Gaza… indépendance de l’Ecosse et de la Catalogne… Bonnets rouges… priorité aux français et retour au franc pour le FN. Face à cet engrenage, Lénine apporte une méthode marxiste d’analyse concrète des événements et une vision politique dialectique, originale et créative. Sous le choc de la guerre et de la trahison des dirigeants socialistes qui soutiennent leurs gouvernements respectifs, Lénine se plonge en août 1914 dans la lecture de La science de la logique de Hegel. Confronté à la guerre (thèse) et aux pacifistes (antithèse), Lénine formule une idée politique entièrement neuve (dépassement de la contradiction) : la transformation de la guerre impérialiste en guerre civile révolutionnaire. Plus isolé que jamais mais ferme sur ses positions, il lutte contre le courant de haine nationaliste, s’attaque au taylorisme, à l’antisémitisme et défend la démocratie, la journée de 6 heures, les ouvriers agricoles et le droit des nations à disposer d’elles-mêmes. Lénine apporte sans cesse des réponses nouvelles et originales à la question centrale : que faire maintenant ?