Transit Librairie

Librairie associative à Marseille

Réflexion politique

OSONS L’UTOPIE ! LE FOL ETE DES COMMUNAUTES

DUPONT CHRISTIAN

15.3 € - LIBERTAIRES - 16 mai 2011 -

Résumé :

Que font-ils là ? Quinze hommes et quinze femmes au coeur d’une vallée de mille hectares (garrigue, broussaille, bois et herbes folles : de la friche !). Ils se connaissent à peine mais ils sont venus pour un projet commun. Les flics, postés sur les crêtes, les observent à la jumelle. Surveillance constante. Contrôler les allées et venues, les visiteurs. Cette communauté compte plusieurs agitateurs politiques.
Les RG leur ont transmis des fiches détaillées. Les ordres viennent de haut. Ça doit être important... En attendant, rien à signaler. Ils retapent les bâtiments. Les filles, juchées sur le toit de la grange, se passent des paquets de tuiles. Elles ont chaud. Elles ont ôté leurs tee-shirts. Pas gênées. Elles sont belles. Mission agréable ! En 1971, des centaines de communautés naquirent et s’implantèrent en Europe, dernière vague du mouvement hippie, né dans les années 1960 aux USA.
Flower-power, "Faites l’amour, pas la guerre !", c’était bon pour nos amis d’Outre-atlantique, mais ici, en France, nous n’avions pas digéré l’échec de 1968 et la reprise insolente de la réaction. Certains voulaient radicaliser la lutte (les Brigades rouges, Action directe, la RAF de Baader-Meinhof), d’autres jugeaient l’affrontement suicidaire et préféraient le contournement : vivre tout de suite, en parallèle, ce que le pouvoir politique nous avait refusé.
C’était la ligne non violente, majoritaire, du mouvement des communautés. Alors on se demande de quoi Pompidou et sa clique avaient peur ? Ils avaient peur d’une alternative susceptible de devenir crédible. D’un désordre qui s’organise. En 2011, ils ont toujours la même peur ! Toujours la même répulsion à l’encontre de ce qui dévie de leur logique d’exploitation, de production, de consommation, de croissance indéfinie, de concurrence sauvage, de déshumanisation toujours plus grande de la société...
Leur plus grande crainte, c’est la diffusion d’une autre pensée, d’autres modèles, de nouveaux rêves. Hier comme aujourd’hui, un peuple qui rêve est incontrôlable. Alors, oui... Osons l’utopie !

Partager  

Et aussi... Réflexion politique

Nouveautés

Suivre

Transit Librairie

51 Bd de la Libération
13001 Marseille
France

Téléphone : 04 86 77 10 69

Courriel
contact@transit-librairie.org

Horaires :
Du mardi au samedi
De 13h à 19h

Pour recevoir le bulletin des nouveautés, abonnez-vous à notre newsletter

Mise à jour :lundi 25 octobre 2021 | Mentions légales | Plan du site | RSS 2.0