Transit Librairie

Librairie associative à Marseille

Anticapitalisme

LES FEUILLES MORTES DU CAPITALISME - CHRONIQUES DE FIN DE CYCLE

HARRIBEY JEAN-MARIE

15 € - BORD DE L EAU - 15 janvier 2014 -

Résumé :

Ce livre vise à mettre entre les mains des citoyens les éléments d’une critique de l’économie capitaliste qui puissent les aider à comprendre et à transformer une société jusqu’ici vouée au profifi t, à l’enrichissement de quelques-uns et à l’appauvrissement du plus grand nombre, sur fond de dévastation écologique de la planète. Il fait suite à deux premiers essais, La démence sénile du capital, Fragments d’économie critique, paru alors que le capitalisme fifi nancier semblait au sommet de sa puissance et promis à l’éternité, et Raconte-moi la crise, publié peu après l’éclatement de la crise de 2007-2008 qui n’en finit pas de produire ses ravages.
Ceux-ci sont tels qu’ils justifient que l’on montre pourquoi le modèle de société imposé par la course à l’accumulation du capital arrive dans une impasse, sans échappatoire possible. Une fin de cycle en quelque sorte. Le projet est à la fois pédagogique et théorique : il s’agit de rendre abordables les concepts indispensables à la démystification du discours économique dominant et à l’élaboration d’alternatives radicales.
Seront donc rappelées les racines de la crise dans ses multiples dimensions, économique et financière mais aussi sociale et écologique. Les citoyens ont découvert avec ahurissement les frasques des banques, à l’occasion du crédit déversé pour servir la spéculation, auxquelles le monopole de la création de monnaie a été confié, et qu’il revient à la collectivité de se réapproprier. Le capitalisme productiviste arrive dans une impasse : c’est la fin de partie pour les partisans de l’accumulation infinie du capital.
Mais que se dessine-t-il pour l’avenir ? Reconversion énergétique, élargissement d’une sphère non marchande soustraite à l’impératif de rentabilité, un droit du travail et un partage du travail pour restreindre les prérogatives de la propriété. Ce sont quelques pistes pour sortir de la dictature de la marchandise et concevoir autrement la richesse sociale. La forme du livre alterne contes et exposés, et il fraye son chemin entre sérieux et dérision.
Car le capitalisme de fin de cycle n’est-il pas affairiste et grippe-sou, avide et gaspilleur, surréaliste et terre-à-terre, scientiste et ridicule, violent et ubuesque, effrayant et pitoyable ? Pour le dépasser, il faudra un peu de raison, un brin de folie inventive, le tout embrasé par beaucoup de passion citoyenne pour la démocratie.

Disponible
Partager  

Et aussi... Anticapitalisme

Nouveautés

Suivre

Transit Librairie

51 Bd de la Libération
13001 Marseille
France

Téléphone : 04 86 77 10 69

Courriel
contact@transit-librairie.org

Horaires :
Du mardi au samedi
De 13h à 19h

Pour recevoir le bulletin des nouveautés, abonnez-vous à notre newsletter

Mise à jour :mercredi 1er décembre 2021 | Mentions légales | Plan du site | RSS 2.0